Mobile Immobile

Mobile Immobile
[Dossier de presse]

L'essor de la vitesse et la démocratisation de nos déplacements motorisés ont donné lieu à un véritable « tournant de la mobilité » : aujourd'hui, il est pratique courante de se déplacer et de voyager souvent, vite et loin. L'exposition organisée par le Forum Vies Mobiles, institut de recherche soutenu par la SNCF, associe les regards d'artistes contemporains, de chercheurs et les fonds d'archives pour souligner l'ambivalence de nos déplacements, à la fois formidables sources de liberté et d'aliénation.
Sur le site de Paris des Archives nationales : la mobilité des réfugiés par Ai Weiwei, le mystère de la fluidité des foules par Sylvie Bonnot, le plan Voisin dessiné pour Paris par Le Corbusier revisité par Alain Bublex, l'éclatement de nos vies sociales par Laurent Proux, les paysages urbains pollués de Tim Franco, la vie des néonomades par Ferjeux van der Stigghel, le temps ralenti par Marie Velardi? Des visions singulières nous sont présentées le long d'un parcours scandé par une série de courtes vidéos didactiques et un dispositif audiovisuel intitulé « De la liste à la fiche » offrant au visiteur une immersion virtuelle dans sept siècles d'enregistrement des populations mobiles et immobiles.
Sur le site de Pierrefitte-sur-Seine : quatre modules permettent d'explorer les facettes de futurs possibles, autour de jeux sérieux développés par le Forum, d'ouvrages clés tirés de l'abondante littérature théorique internationale, d'une série de textes littéraires, de bandes dessinées et d'extraits de films. Sont également données à voir, dans leur intégralité, sous forme d'expositions virtuelles, les ?uvres issues de sept projets art-sciences menés par le Forum Vies Mobiles.