Jean Dupuy

Jean Dupuy

Jean Dupuy est né en 1925, il vit et travaille à Pierrefeu.


Figure historique de l'art contemporain, Jean Dupuy a fréquenté la mouvance Fluxus, dans les années 60 et 70, à l'époque où il vivait aux Etats-Unis. Tout comme les artistes Fluxus, il s'est non seulement intéressé à la performance, mais aussi aux moyens nouveaux qu'offrent à l'art les progrès technologiques. Depuis son retour en France, en 1984, il a également consacré une grande partie de son activité à la composition de ses désormais célèbres anagrammes. Pour sa deuxième exposition, la galerie Semiose propose de découvrir un aspect peut-être moins connu de son oeuvre. Il s'agit des pièces qu'il élabore à partir de cailloux ou de polypes glanés au cours de ses promenades. Ceux-ci, cailloux ou polypes, fonctionnent un peu, dans son esprit, comme des ready-made. Tantôt, en effet, il les place, tels quels, au coeur d'un dispositif de cales de bois et de lentilles, qui invitent le regardeur à les examiner de plus près, en plus gros, et sous leurs différentes facettes, comme des objets esthétiques pour la première fois. Tantôt il joue avec et détourne leurs particularités d'apparence, celles qui d'abord lui ont attiré l'oeil, pour les intégrer, comme autant de chiffres ou de lettres inscrits par la nature, dans de petits tableaux où il les complète, au feutre, pour obtenir mots ou formules. La pièce la plus importante de l'exposition, Carrousel, obéit à la même logique d'intégration. Jean Dupuy monte cette fois les cailloux sur une espèce de machine de bois et de carton, où ils deviennent autant de visages possibles pour des animaux ou des personnages aux restes dessinés, qu'on voit tourner devant soi dans un étrange défilé. Ici comme ailleurs, le travail de Jean Dupuy révèle, en s'amusant, le côté jusque-là caché des choses, leur poèsie demeurée encore inaperçue. L'inquiétude de l'être, par-delà le monde glacé des traditions et des conventions.


François Coadou