À la maison comme à la ville, Projets intempestifs pour un paysage à venir

À la maison comme à la ville, Projets intempestifs pour un paysage à venir
[Press release]


Architectes:
Sébastien Rinckel
Arnoldo Rivkin
Rémi Rouyer

5|07 – 26|07|2014


Et si la question de la ville n’était autre que celle de l’architecture ?
Déclinaison de l’intime, alcôve du foyer, la maison est aussi fenêtre au monde,
réception du dehors. C’est cette même diversité de situations entre dispersion individuelle
et concentration des échanges, entre circuits préétablis et rencontres inattendues qui font ville.

Il s’agit à chaque fois d’établir des partages et des différences locales, des limites et des
franchissements, il s’agit en somme de faire du projet.

Or le projet consiste à modeler autant le dedans que le dehors de la maison, autant la
partition de l’architecture et de la ville que la nature du territoire.

Dès lors, la question du milieu naturel et de l’écologie ne se pose pas seulement en terme de
contexte, elle est avant tout interne au projet.

Autant de sujets dont il sera question dans quatre projets qui vont de l’architecture à la ville, du paysage à l’écosystème, de l’espace concret à l’environnement numérique : Horizon-horizontal, Édifice-ville, Openfield, Nouvelle terre.

L’équipe Rivkin, Rouyer, Rinckel se caractérise par une culture de l’expérimentation du projet en répondant à des consultations dans le champ de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage, qui leur ont valu des distinctions en France et à l’étranger. Ils participent à des réseaux internationaux au travers de concours, workshops, colloques et publications. Leur démarche créative s’inscrit dans une mise en réseaux qui allie nouvelles technologies et pensée constructive.